La convection est une des nombreuses méthodes de chauffage disponibles sur le marché. Pourtant, qu’est-ce que la convection et comment fonctionnent les appareils à convection exactement ? 


Principes physiques

La convection consiste à réchauffer l’air en mettant en contact celui-ci avec un élément chauffant. Méthode totalement naturelle et silencieuse, elle est régie par quelques principes physiques qu’il faut comprendre pour saisir le fonctionnement des différents appareils de chauffage à convection et ainsi faire le bon choix.

Le premier principe est celui du mouvement de l’air selon sa température. En effet, l’air chaud monte alors que l’air froid a tendance à descendre. Pensez aux montgolfières. Celle-ci monte lorsque le bruleur réchauffe l’air contenu dans le ballon. Lorsque l’air se refroidit, la montgolfière descend. De la même façon, lorsque votre appareil réchauffe l’air dans la pièce, celui-ci a tendance à monter vers le plafond. Une fois cela fait, l’objectif ensuite pour l’appareil est de dévier efficacement ce courant d’air chaud pour qu’il puisse se déplacer vers le centre de la pièce. Autrement, il longera le mur et restera concentré au plafond.

Le deuxième principe de physique qu’il faut savoir c’est qu’en réchauffant l’air, celui-ci s’allège et prend de plus en plus de vitesse. Il est donc primordial pour l’appareil de chauffage d’utiliser ce mouvement d’accélération comme catalyseur pour mieux diriger le flux d’air vers le centre de la pièce (et non vers le plafond). Plus la distance verticale entre l’élément chauffant et la sortie d’air est grande, plus grande est sa capacité à améliorer l’accélération de l’air chaud. C’est ce qui est communément appelé « l’effet cheminée ».


Types d’appareils à convection

Il existe deux grandes familles d’appareils à convection électriques ayant leurs propres avantages et inconvénients.

La première famille est celle des plinthes chauffantes. Les plinthes sont des appareils de chauffage très bas que l’on installe proche du sol. L’avantage de ces appareils est leur coût à l’achat et leur taille. En effet, puisqu’elles sont basses, cela permet de les installer sous des fenêtres ou à d’autres endroits manquant d’espace de hauteur. Néanmoins, cette taille cache un inconvénient. Puisqu’elles sont si basses et ouvertes sur la façade, elles ne sont donc pas très efficaces à améliorer l’accélération de particules d’air chaud et diriger le flux d’air vers le centre de la pièce. En effet, tel que vous le voyez dans l’image ici-bas (section de gauche) l’air longe le mur puis reste concentré au plafond. Cette concentration résulte en une stratification importante de l’air dans la pièce. Par ailleurs, les plinthes sont, selon leurs puissances, également très larges, ce qui limite parfois leur installation.

La deuxième famille est celle des convecteurs (cadran de droite). Typiquement, ces appareils ont une distance plus grande entre l’emplacement de l’élément chauffant et la sortie d’air que les plinthes. Comme nous l’avons vu, puisqu’ils ont une plus grande distance entre la sortie d’air et l’élément chauffant, cela leur permet d’améliorer « l’effet de cheminée ». Par ailleurs, l’orientation de la sortie d’air chaud permet également de mieux diriger l’air chaud vers le centre de la pièce. Enfin, la façade pleine des convecteurs permet d’améliorer l’effet de cheminée en emprisonnant l’air pour en améliorer la vitesse. Plusieurs convecteurs abordables existent sur le marché notamment l’Apéro de Convectair.

Visualisez l’effet d’une bonne distribution de la chaleur en temps réel en regardant cette vidéo !

 
 
 

Améliorer l’effet de convection dans la pièce

Comme nous l’avons vu, il existe plusieurs éléments qui font en sorte qu’un appareil de chauffage améliore l’effet de convection. Les voici résumés :

L’effet cheminée : tel qu’expliqué, plus un appareil est haut et que la distance entre l’élément chauffant et la sortie d’air est élevée, meilleure est son effet de cheminée. Cela lui permet ainsi de mieux distribuer l’air chaud dans la pièce. Si votre appareil est trop bas, tel que les plinthes, il ne pourra pas aussi facilement accélérer et rediriger l’air pour effectuer une bonne distribution de la chaleur. Celle-ci ne fera que longer le mur et se concentrer au plafond. L’impact sur le confort n’est pas négligeable

Redirection de l’air chaud : il est crucial pour l’appareil à convection de rediriger  l’air réchauffé vers le centre de la pièce. Observez la forme de votre appareil. Si le boitier a un angle de 90° sur le dessus et que ses lamelles de sortie d’air sont parallèles au plancher, autant dire que l’effet de redirection n’est pas optimisé. Si par contre le design de l’appareil est courbé et tend vers le centre de la pièce, la redirection de l’air chaud se fera mieux. L’Allegro II de Convectair est un très bon exemple d’appareil dont sa forme est optimisée pour offrir un meilleur confort à ses utilisateurs.

 

Conclusion

Si vous cherchez un nouvel appareil de chauffage pour cet hiver, les appareils de convection sont une excellente solution. Par contre, veillez à faire le bon choix pour maximiser la distribution de la chaleur dans votre pièce. Vos hivers ne seront plus jamais les mêmes.

Youri Cupidon

Convectair